/b/ - Aléatoire

Pour tous sujets


Mode : Réponse
Nom
Sujet
Message

Caractères maximum : 20000

Fichiers

Taille maximum fichiers : 50.00 MB

Nombre maximum fichiers : 3

Mail
Mot de passe

(Pour la suppression de messages et fichiers)

Divers

[Index] [Catalogue] [Bas] [Rafraîchir]

(654.57 KB 2048x2048 1583620643096.jpg)
Anonyme 03/08/2020 (Sun) 09:23:32 No. 1322
Essayez de deviner dans quel pays a été pris cette photo.
>>1322 USA?
>>1323 J'aurais dis angleterre
>>1322 >Radio Classique À tous les coups, c'est au Bhoutan
>>1325 Ah oue ils ont radio classique aussi au Bouthan ? Je connais mal ce pays
>>1326 C'est un petit pays d'afrique francophone, ça ne serait pas impossible.
>>1329 C'est pas la France qui est un petit pays africanophone ? :^)
(799.47 KB 630x420 ClipboardImage.png)
>>1329 Ah oui ? j'avais vu que c'etait le pays le plus heureux du monde. Ca a l'air bof, un peu froid et les filles sont pas très jolies.
(70.56 KB 1008x709 Musk.jpg)
>>1330 Ouais, l'Afrance ça sonne bien je trouve.
(26.36 KB 1920x1280 ClipboardImage.png)
>>1332 Oue c'est pas mal, on devrait reprendre le drapeau du Soudan Francais ca irait bien à l'Afrance nouvelle
(311.15 KB 502x484 pepe04.png)
Avant: térritoire = tribu. Maintenant: argent = tribu. La méthode de conquête a changé. L'homogénité est agréable mais il faut avouer que l'ethno-état est mort. Maintenant c'est la résidence privée entre riches pendant que le bif se fait internationallement. Le seule facteur à faire gaffe est la sécurité, ce qui ne dépend pas de l'homogénité (nombreux pays relativement homogènes ont des problèmes de sécu) mais d'autres facteurs. S'attacher à francais = territoire francais est ainsi archaique dans le monde de nos jours. De plus, nombreux francais vivent à l'étranger. De ce fait, pour survivre en tant que tribu, il faut se voir comme tribu internationale non-limité à un berceau géographique. Au finale, la survie de la tribu par la terre mère ne marche plus. Il faut prendre exemple sur les chinois et juifs qui s'infiltrent dans tous les pays et s'imposent comme une force de groupe.
>>1339 >nombreux pays relativement homogènes ont des problèmes de sécu Pas les pays blancs en tout cas C'est vrai qu'il y a des francais un peu partout dans le monde, partout ou tu vas tu croises un francais c'est un truc de ouf
>>1346 >pas les pays blancs Europe de l'est, ca compte pas? Aussi, Russie? Ou bien les slavs sont pas blancs? Apres les pays qui ont le moins de probs de secu sont les blancs et asiats. >C'est vrai qu'il y a des francais un peu partout dans le monde, partout ou tu vas tu croises un francais c'est un truc de ouf Ouep les gens réalisent pas mais la France s'était le 2eme plus gros empire colonial. Puis, avec le fait qu'on est un pays riche/développé, bcp de francais font du business à l'international ou juste vont à l'international pour changer de vie, car c'est facile de faire ca quand tu viens de France (argent, edu, passport). Le vrai problème c'est pas que notre territoire est envahit, mais qu'il y a pas de solidarité tribale. Les chinois créent des "chinatown" dans leur pays d'acceuils. Ils sont tres bon à s'adapter tout en conservant une solidarité et culture d'origine.
>>1348 C'est vrai que les européens ont passé pas mal de temps à s'entretuer, et mieux vaut ne pas être ukrainien en Russie en ce moment j'imagine. Les pays asiatiques sont les plus sécurisés, après les pays européens, Russie Europe de l'est tu peux toujours te faire dépouiller si t'es un touriste mais tu as peu de chance de te faire tuer /voler tes organes. Les pays blancs sont plutôt secure quand les blancs ne se font pas la guerre lol.
>>1352 Le future c’est la cité-état de toute façon. Platon considéra cela idéal. Gestion à échelle humaine, avec vrai sens de communauté. C’est peut être pour ca que Singapour ou ( a moindre effet) Hong Kong sont si puissants en Asie. Voir même Monaco en Europe? Bien sûr le mieux serait une cité etat homogène tribale.
(97.90 KB 515x600 1572209726592.jpg)
C'est tout simplement révoltant.
>>1348 >Le vrai problème c'est pas que notre territoire est envahit, mais qu'il y a pas de solidarité tribale. Les chinois créent des "chinatown" dans leur pays d'acceuils. Ils sont tres bon à s'adapter tout en conservant une solidarité et culture d'origine. J'ai vécu presque un an en Pologne, les français y sont adorés (haine des russes et des allemands) et on a carrément des rayons entiers de bouffe avec des grands drapeaux bleu-blanc-rouge. En France, la campagne est un vrai lieu de chauvinisme plus ou moins intentionnel. Les parisiens nous envahissent à leur retraite, mais aussi les travailleurs qui voient leurs aller-retours réduire en durée. Ce que tu préconises me semble ne pas fonctionner au Royaume-Uni ou en Hollande, qui ont pourtant (me semble-t-il) inventé le concept de communautarisme. Désolé nitter ne fonctionne plus : https://twitter.com/SkepticMohamed/status/1237007658810474498?s=19 Mais je trouve tout aussi étrange, "malaisante" et vicieuse, la course au métissage, qui a des sous-entendus fétichistes racistes et des finalités sexistes rarement dénoncées sous couvert de relativisme.
(13.91 KB 640x315 X_gas.jpg)
(248.83 KB 1080x1812 IMG_20200309_220459_077.JPG)
>>1359 La tribu est plus important que la terre. Mais si on peut avoir les 2 deux, c’est bien. Excepté que dans ce monde c’est impossible car on est mondialisé.
>>1354 Bonne idée, mais malheureusement ça reste difficile à mettre en place.
>>1354 Absolument. Monaco est un très bon exemple. Je dirais aussi par extension que les petits états Européens comme le Lichtenstein (pardonnez les fautes de frappe), Luxembourg ont un niveau de vie très élevé, et sont même en très bonne situation économique. Et puis pour rester dans le thème cité-état et la Grèce Antique, il n'y a qu'à regarder l'exemple de Sparte, qui a été un des plus grands succès de l'humanité. Moi je pense comme toi, que dans le futur tous les pays s'orienteront vers la cité-état, de manière officielle ou non, à travers la cohésion de leur régions. Enfin, sauf si on devient tous marrons, ce qui semble bien parti, surtout en Afrance.
>>1378 C'est vrais que si tu rajoutes les micro-états à la catégorie "cité-état", alors la liste s'agrandit (avec les exemples que tu as donné notamment). Un humain ou un groupe d'humain n'a tout simplement pas le temps ou l'omniscience nécessaire pour gérer de très grands territoires. C'est comme "generalsite VS spécialiste". L'excellence se trouve dans la spécialisation. Le généralisme en gestion c'est les grands territoires. Le spécialisme, c'est les petits territoires, genre cité-états ou micro-états. Si on veut de l'excellence, il faut faire dans le detail et la spécialisation. Le meilleur future est donc pour moi dans les cité-états/micro-états. En plus, ca regle le probleme de "nationalisme". Comme ca, au lieu d'avoir des énnervés qui veut imposer aux autres ce que la France doit être, ils pourront être canaliser dans leur propre ville/micro-territoire.
(35.90 KB 1200x1142 1200px-Rb-star.svg.png)
>>1400 Mort à l'État, vive les conseils ouvriers ! (j'y connais rien en communisme ou en anarchie)
>>1401 Nique les ouvriers et nique l'état, les deux sont des idiots. Je suis ni anarchiste ni governementaliste, je suis laisse-moi-vivre-connard-iste. En d'autres termes, je m'en fous de comment [état ou pas état] tant que ma qualité de vie est bonne.
>>1402 Je te diagnostique libertatien. Au moins libertaire.
>>1401 Je sais pas c'est relatif. Pour moi c'est la qualité de vie qui compte. Un libertarien/libertaire ne supporterait pas un governement fasciste/authoritaire. Si il n'y pas de travail forcé (car si il y en a ça devient de l'esclavage), je m'en fous que le régime sociétal soit fascite/authoritaire. Je pense que fondamentalement un humain est un animal qui cherche une qualité et comfort de vie. Tous les moyens sont bons pour obtenir ça, fascisme ou anarchisme.
>>1404 Donc ta qualité de vie passe avant le minimum de "droits naturels" (je sais pas comment appeler ça) pour les autres ? Je pense être en train de devenir comme toi. Je crois que ça me rend même pas triste, au contraire, ça me soulage.
>>1403 Pour commencer, je considère que les humains sont des animaux appartenant à la nature et que dans la nature il n'y a pas de moralité à la "le bien et le mal". L'idée que l'homme est séparé/supérieur à la nature vient de la religion (croyance aveugle). "Le bien et le mal" est aussi une idée qui vient de la religion. Essentiellement, les "idées" en tout genre sont des inventions culturelles humaines et ont aucune validité dans le monde réel de la nature. Dans la nature, tu vis ou tu meurs, tu prends plaisir ou tu souffres et aucun autres êtres vivants te jugera pour cela. Le "jugement moralisateur" est une invention humaine d'origine religieuse. La nature c'est la causalité "action-reaction" sans jugement de valeur. Il n'y a pas de méchant lion et gentille gazelle ou gentil lion et méchante gazelle. Il y a juste des êtres vivants qui vivent leur vie au mieu qu'ils peuvent. Du coup, en regardant les animaux (surtout ceux intelligents), on observe que le comportement naturel est de proteger sa vie (sécurité) et ses interets personnels (plaisir). En termes humain, les être vivants cherchent à acquérir et conserver sa qualité de vie (sécurité+plaisir). C'est instinctif. Donc personnellement, ma qualité de vie passe avant tout! C'est juste logique. Rien d'autres n'a d'importance car c'est ce qui détermine la qualité de mon éxistence. Personne est nait pour souffrir mdr. Par contre, cela ne va pas dire que l'on est stupide. L'union fait la force comme on dit. Si le désir de qualité de vie est partagé, alors s'organiser collectivement fait du sens si j'y gagne en qualité de vie. En revanche, si l'organisation collective ne m'aide plus à gagner en qualité de vie, alors ce n'est plus une solution, mais un problème, donc à éviter. [1/2]
>>1406 [2/2] Essentiellement, je considère que la vraie nature humaine (et des animaux) c'est l'opportunisme. C'est voir la réalité de façon objective et réaliste pour vivre dans les meilleurs conditions possible. Cela n'est pas intellectuel, c''est instinctif. Les animaux font ça naturellement. "L'humanisme", "l'altruisme", "la solidarité", "la moralité" ne sont que des inventions religieuses pour conformer les gens à adopter un certain comportement qui bénéficie aux pretres societaux qui ont le monopole d'autorité sur définir "qu'est ce qui est bien ou mal". Tout cela est un spectable, une illusion, une masquarade humaine, contre nature, un dénie de la réalité. Tu m'étonnes que nombreux sont les gens en dépression ou énervé ou "engagé". Souvent c'est car ils agissent contre nature (contre leur interets/qualité de vie) car ils priviligent leur croyances religieuses (bien/mal, altruisme) au dépit de leur personne. Il y a aucun animal sur terre qui est "altruiste". Tous les animaux sont opportunistes/egoistes. Il y a rien de mal à cela (surtout que la mal n'existe pas). La réligion a su imposer ses valeurs même aux "non-croyants". Tu crois que ça vient d'où la philosophie de se "sacrifier pour le bien collectif"? Ca te rappelle pas quelque chose? Un mec sur une croix? mdr En tout cas respect aux religieux pour avoir réussi à lobotomiser la société au point que même les "non-croyants" ne réalisent pas qu'ils suivent des croyances/valeurs religieuses. Incroyables humains mdr. Tu m'étonnes que tu sois soulager de réaliser que se soucier du monde comme si c'était "toi" n'a pas de sens. Ton "monde", c'est "toi". L'empathie c'est pour toi même et les choses que tu aimes. Les religieux veulent te faire croire que l'empathie c'est "se sacrifier pour le bien collectif". En fait, par cela ils prouvent qu'ils n'ont pas d'empathie, car essentiellement ils t'ordonent de souffrir et mourrir pour leur valeurs culturelles completement subjectives, ephemeres et irréelles. En gros, pour les religieux, ta vie n'a pas de valeur, ils preferent que tu te sacrifient pour les autres. Les "droits humains", les "valeurs", la "justice" etc... Inventions humaines dont la définition change selon le temps et le lieu. Nature/qualité de vie/sécurité/plaisir = vérité universelle en tout lieu et temps. https://www.youtube.com/watch?v=dra7NhXPz4Q (lol)
(703.89 KB 720x592 ClipboardImage.png)
>>1408 >"L'humanisme", "l'altruisme", "la solidarité", "la moralité" ne sont que des inventions religieuses athéistes La religion inculque surtout la "règle d'or", "Ce que vous voulez que les hommes fassent pour vous, faites-le pour eux pareillement." Les grandes leçons de tolérance et d'amour de son prochain n'ont rien à voir avec la religion Chrétienne. >se sacrifier pour le bien collectif Plutôt des politiques étatiques, comme en Chine ou l'individu n'est rien et ou seul le collectif prime, l'individualisme pur n'est pas forcement très bon non plus. La religion ne veut pas que tu te sacrifie pour ton patron ou ton gouvernement, c'est un moyen pour toi de sauver ton âme immortel de Dieu en acceptant Jésus Christ comme seigneur et sauveur qui est mort sur la croix pour racheter les péchés du monde. C'est tout. La religion s'est souvent mêlée de politique mais ce n'est pas son rôle essentiel, seulement de sauver ton âme, même pas celles des autres.
(473.59 KB 554x574 Migrants_en_Gaule.png)
La France est une terre d'immigration !C'est Céline qui le dit.
(562.20 KB 945x800 I_smell_bullshit.png)
>>1411 >Les grandes leçons de tolérance et d'amour de son prochain n'ont rien à voir avec la religion Chrétienne. lel >" Maître, quel est le plus grand commandement de la Loi ? " >Jésus lui dit : " Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme et de tout ton esprit. >C'est là le plus grand et le premier commandement. >Le second lui est semblable : Tu aimeras ton prochain comme toi-même.
>>1412 Y a pas à dire, les manuels de l'éducation nationale devraient être brûlés en masse en place publique. Avec leurs auteurs.
>>1418 Le christianisme c'est les croisades, brûler les anglais vifs et crucifier les juifs, c'est absolument basé.
>>1423 Ok c*tholique
>>1419 Les auteurs sont bien souvent les profs eux même.
(96.00 KB 358x500 9782701188973-475x500-1.jpg)
(6.12 MB 3864x5152 p1.JPG)
(6.61 MB 3864x5152 p2.JPG)
>>1412 C'est aussi dans les vrais livres d'"histoire"

Supprimer
Signaler

sans cookies ?