/b/ - Aléatoire

Pour tous sujets


Mode : Réponse
Nom
Sujet
Message

Caractères maximum : 20000

Fichiers

Taille maximum fichiers : 50.00 MB

Nombre maximum fichiers : 3

Mail
Mot de passe

(Pour la suppression de messages et fichiers)

Divers

[Index] [Catalogue] [Bas] [Rafraîchir]

(2.39 MB 854x480 1596377659440.webm)
Besoin d'aide Anonyme 08/09/2020 (Sun) 18:20:41 No. 3944
Bonjour chers annons. Et ce que quelqu'un aurait ce webm ou le lien yt de cette video avec le son ? Leurs cris ont l'air dantesque !
C'est moins pathétique sans le son
(143.88 KB 1000x808 1596276977928.jpg)
>>3944 GIGALOL. Les femmes sont des êtres humains un peu attardés. Elles savent utiliser leur corps mais pas leur cerveau. Même dans la lutte politique elles ne peuvent s'empêcher de se réduire d'elles même à ce qu'elles sont réellement : deux nichons et une chatte. Putain mais qu'est-ce qu'elles sont connes mdr. Si quelqu'un doit s'occuper du problème des homicides envers les femmes, ce doit être un homme. Les femmes ne feront rien d'autres que se foutre à poil en hurlant.
(187.77 KB 1000x664 adolf-hitler-women01_k0nsl.jpg)
>>3948 >deux nichons et une chatte Et aussi une grande gueule Après le mouvement feminicide tu le retrouve partout, c'est des mouvents de subversion marxistes financés par Soros et autres "philanthropes". Les femmes se soumettent à ce qu'elles perçoivent comme une figure d'autorité et ce n'est pas quelque-chose qu'on peut leur reprocher.
(216.85 KB 894x1024 1596279378530.jpg)
(62.85 KB 663x466 1596285004571.jpg)
(2.96 MB 4622x3683 825.png)
>>3949 >Après le mouvement feminicide tu le retrouve partout, c'est des mouvents de subversion marxistes Exact, les femens ne font rien d'autres que de l'agit-prop, il en va de même pour tout ces mouvement racialistes, LGBT etc. L’école de francfort était un groupe d’intellectuels juifs marxistes à l’université de francfort dans les annéees 1920/1930. (Ils émigrèrent à New York après qu’Hitler arriva au pouvoir.) Ils incluaient Max Horkheimer, Théodore W.Adorno, Herbert Marcuse et Erich Fromm, et étaient responsables de la « nouvelle gauche » et du féminisme. Financés par un millionnaire juif Felix Weill, ils étaient des instruments dans le plan de dégradation de la société ouest occidentale, en accord avec le plan sur le long terme de la cabbale juive (sataniste). La connexion entre le communisme et le judaïsme est la cabbale où plus communément appelée la franc maçonnerie. Par Timothy Mathews (version abrégée par Henry Makow) A la base, la tâche de l’école de francfort était de saper l’héritage judéo chrétien. Ils en appelèrent à la critique négative la plus destructive dans chaque sphère de la vie afin de déstabiliser la société et de détruire ce qu’ils voyaient comme un ordre « oppressif ». Ils espéraient que leurs politiques se répandraient comme des virus, continuant le travail des marxistes occidentaux par d’autres moyens, comme l’un de leur membres le notait. Afin de faire progresser leur révolution culturelle « silencieuse » (mais ne nous donnant aucune idée de leurs plans pour le futur) l’école recommanda (entre autres choses) : La créations d’offenses racistes Un changement continuel pour créer la confusion L’apprentissage du sexe et de l’homosexualité aux enfants La destruction des savoirs à l’école et de l’autorité des professeurs Une immigration de masse pour détruire l’identité. La promotion de l’alcoolisme Le vidage des églises Un système légal peu fiable avec des préjugés sur les victimes de crimes Création d’une dépendance de l’état ou les bénéfices de l’état. Contrôle et abrutissement des medias. Encouragement de la destruction de la famille. Une des idées principales de l’école de francfort était d’exploiter l’idée de Freud d’un « pansexualisme » (la recherche du plaisir, l’exploitation des différences entre les sexes, le renversement des relations traditionnelles entre les hommes et les femmes. Pour parvenir à leur but ils : Attaqueraient l’autorité du père, niant les rôles spécifiques du père et de la mère, arracheraient aux familles leurs droits comme éducateurs prioritaires de leurs enfants. Aboliraient les différences d’éducations entre garçons et filles. Aboliraient toute forme de domination masculine – d’où la présence de femmes dans les forces armées. Déclareraient les femmes comme étant une « classe oppressée » et les hommes comme des oppresseurs Chef de la propagande du Komintern – Wily Munzenberg Résuma l’opération sur le long terme de l’école de Francfort comme ceci : « Nous allons corrompre tellement l’occident qu’il puera » L’école croyait qu’il y avait deux types de révolutions : Politique Culturelle La révolution culturelle démolit de l’intérieur. « Les formes modernes d’asservissement sont marquées par la douceur » Ils voyaient ceci comme un projet sur le long terme et ont gardé leur vues clairement concentrées sur la famille, l’éducation, les medias, le sexe et la culture populaire. Famille Suivant Karl Marx, l’école souligna comment la « personnalité autoritaire » (T.W Adorno) est un produit de la famille paternelle (entendre catholique). (C’était Marx qui écrivit de façon désobligeante sur le fait que la famille est l’unité de base de la société) Tout ceci pava le chemin pour une guerre contre le genre masculin, promu par Marcuse sous le déguisement de la « libération de la femme ». Ils proposèrent de transformer notre culture par une dominée par les femmes. En 1933, Wilhelm Reich, un de ses membres, écrivit dans « La psychologie de masse du fascisme » que le matriarcat était le seul véritable type de famille d’une « société naturelle ». Eric Fromm, était aussi un avocat militant de la théorie du matriarcat. Masculinité et féminité, il déclara, n’étaient pas des reflets « essentiels » de la différence des sexes, tel que les romantiques auraient pu le penser mais étaient des dérivés de leur différences de fonctions dans la vie, qui sont en partie déterminées socialement. Les révolutionnaires savaient exactement ce qu’ils voulaient faire et comment ils devaient s’y prendre. Force est de constater qu’ils ont réussi. Education Lord Bertrand Russell rejoignit l’école de Francfort dans leur effort d’ingénierie sociale et cracha le morceau dans son livre de 1951, « l’impact de la science sur la société ». Il y écrit : « Physiologie et psychologie offrent des champs de développement technique qui attendent toujours un développement » L’importance de la psychologie des foules a été énormément accrue par l’accroissement des méthodes de propagandes modernes. De ceux ci, le plus influent est ce que nous appelons « éducation ». Les psychologues sociaux du futur essaieront différentes méthodes afin de produire une conviction sans failles que la neige est noire. Russel dit que l’éducation affirmera : l’influence de la maison (comprendre la famille) est un obstacle. Bien peu peut être accompli sans un endoctrinement commençant avant 10 ans Que les versets mis en musique et à plusieurs reprises entonnés sont très efficaces L’opinion que la neige est blanche doit être tenue comme montrant un goût morbide pour l’excentricité (nauséabond). Mais j’anticipe. C’est aux scientifiques du futur de faire des maximes précises et de découvrir exactement le coût par tête de faire que les enfants croient que la neige est noire, et le coût de leur faire croire qu’elle est gris sombre. Quand la technique aura été améliorée, chaque gouvernement responsable de l’éducation d’une génération sera capable de contrôler ses sujets en toute sécurité sans besoin d’armées ou de policiers. Ecrivant en 1992 dans le Fidelio Magazine, « l’école de francfort et le politiquement correct » Michael Minnicino observa comment les héritiers de Marcuse et Adorno dominaient totalement les universités, apprenant à leurs propres étudiants comment remplacer la raison avec des exercices rituels politiquement corrects. Il y a très peu de livres théoriques sur les arts, lettres, ou le langage qui n’acceptent pas ouvertement leur dette à l’école de Francfort. La chasse aux sorcières sur les campus de nos jours n’est que l’implémentation des concepts de Marcuse sur la tolérance répressive (Tolérance pour les mouvements de gauche, mais intolérance pour les mouvements de droite) renforcée par les étudiants de l’école de Francfort. Musique, TV et Culture Populaire Théodore Adorno fit la promotion de l’utilisation de formes de musiques dégénérées pour induire des maladies mentales et détruire la société. Il disait que les états unis pouvaient être mis à genoux par l’utilisation de la radio et de la télévision afin de promouvoir une culture du pessimisme et du désespoir. Vers la fin des années 1930 lui et Max Horkheimer avaient migré à Hollywood. L’expansion des jeux vidéos violents entrait aussi dans le cadre des buts de l’école. Sexe marcuse Dans son livre « La fermeture de l’esprit américain », Alan Bloom observait comment Marcuse(Ci dessus) fit un appel aux étudiants des universités dans les années soixante avec une combinaison de Marx et de Freud. Dans « Eros et la civilisation » et « l’homme unidimensionnel » Marcuse promet que le dépassement du capitalisme et de sa fausse conscience résultera dans une société où les plus grandes satisfactions seront sexuelles. La musique Rock touche la même corde sensible dans la jeunesse. L’expression sexuelle libre, l’anarchisme, l’extraction de l’inconscient irrationnel en lui donnant libre cours sont ce qu’ils ont de commun. Dans sa brochure « Sexe et ingénierie sociale » (Family education trust 1994) Valérie Riches observa comment à la fin des années 1960 et au début des années 1970, il y avait d’intenses campagnes parlementaires prenant place et émanent d’un certain nombre d’organisations dans le champs du contrôle des naissances. (contraception, avortement, stérilisation) A partir d’une analyse de leur rapports annuels, il ressortit que, comparativement, un petit nombre de personnes étaient impliquées à un degrés surprenant dans un ensemble de groupes de pressions. Ces réseaux n’étaient pas seulement liés par leur personnel, mais aussi par les fonds, l’idéologie et parfois les adresses : ils étaient aussi assurés par des droits acquis et supportés par des subventions, dans certains cas, par les départements du gouvernement. Au cœur de ces réseaux se trouvait l’association du planning familial (FPA) avec sa propre collection de ramifications. Une investigation plus poussée révéla que le réseau, en fait, s’étendait bien plus loin, dans l’eugénisme, le contrôle de la population, le contrôle des naissances, les réformes législatives de la famille et sexuelles, l’éducation de la santé et du sexe. Ses tentacules atteignaient les publicistes, les établissements médicaux, éducatifs et de recherche, les organisations féministes et les agence matrimoniales. N’importe où leur influence peut être exercée. Il semble avoir une grande influence sur les medias, et sur les officiels dans un nombre non négligeable de départements du gouvernement, hors de toute proportion à la vue du nombre impliqué. Durant nos enquêtes, un intervenant au symposium de Liverpool souligna les tactiques de l’éducation sexuelle disant : « Si nous ne occupons pas de l’éducation sexuelle, les enfants suivront simplement les mœurs de leurs parents ». Le fait que l’éducation sexuelle doit être le véhicule des colporteurs de l’humanisme séculaire devient dès lors apparent. Traduit de l’anglais par Hydro Gen Disponible sur le site d’henry makow : http://henrymakow.com/frankfurt-school-satanic-judaism-in-action.html
(967.39 KB 4621x2914 5ca.jpg)
>>3953 Indispensable pour avoir une vision globale de ce qu'est le marxisme culturel. Beaucoup de gens sont sidérés par la tournure que prend les sociétés occidentales mais n'ont pas les outils pour comprendre les tenants et aboutissement de cette dégénérescence organisés par quelques milliardaires mécènes (entre autres Soros) et d'autres puissanst personnages historiques et contemporains. Les états-unis ont trois trains d'avance sur la France sur ce sujet la. Le marxisme culturel n'est pas quelque chose de tabou la-bas. En france c'est considéré comme une théorie conspirationniste.
>>3955 Et les membres de l'ex KGB n'ont jamais été jugé, ils ont pris d'autres places et d'autres fonctions après la chute de l'URSS, leurs descendants occupent toujours des places à responsabilité.
>>3956 Oui, paradoxalement la Russie dirigé par le Ledinaya Rossia de Poutine traite les agitateurs comme il se doit et à récemment interdit les gay pride et toute propagande LGBT destructrice de nation. En tant que pays créateur de ce poison ils sont conscient de la dangerosité du marxisme culturel pour la stabilité de la Russie. Il y avait de ça 50 ans c'était les russes qui déversait ce genre d'idées sur les États-unis, de nos jours c'est l'inverse. C'est assez délirant.
(330.72 KB 1008x1154 Jews on whites peoples.jpg)

Supprimer
Signaler

sans cookies ?