/b/ - Aléatoire

Pour tous sujets


Mode : Réponse
Nom
Sujet
Message

Caractères maximum : 20000

Fichiers

Taille maximum fichiers : 50.00 MB

Nombre maximum fichiers : 3

Mail
Mot de passe

(Pour la suppression de messages et fichiers)

Divers

[Index] [Catalogue] [Bas] [Rafraîchir]

(56.42 KB 628x626 Media_absurtidy.jpg)
Anonyme 08/28/2020 (Fri) 05:21:40 No. 4217
Ce qui caractérise le mieux le régime au pouvoir, c'est l'application du modèle "arnarcho-tyrannique", où l'insécurité et la criminalité sont utilisées comme instrument de contrôle social sur la population. Ainsi, pour les "petits blancs", ruinés par la globalisation, c'est répression sévère (yeux crevés et mutilations) et des amendes pour des masques... et pour les pépites de la nation (lumpen-prolétariat de l'immigration), c'est des centaines de milliards d'euros dans les cités de l'amour et de la tolérance et une impunité judiciaire totale pour des crimes et délits... Ainsi, la police a l'ordre de harceler l'honnête citoyen qui va travailler parce qu'il a un pneu lisse... et de baisser les yeux devant les hordes de racailles qui agressent, pillent, tuent, trafiquent, incendient, violent et détruisent sans même se cacher ! Un automobiliste qui se fait verbaliser à un feu rouge pour défaut de port de ceinture, ou dont le véhicule subit une inspection chirurgicale, tandis qu’à 100 mètres de là, on deale de l’héroïne en pleine rue, va évidemment voir sa tension monter. Si en outre le gars laisse échapper, dans un accès bien légitime de contestation, un «vous feriez mieux de vous occuper des dealers» entraînant ainsi la conversation qu’il ne faut jamais avoir — et qui se solde toujours par un constat d’outrage —, alors tout va pour le mieux. En effet l’administré est furieux, il déteste les flics, il en a peur, il est humilié, et en même temps les flics sont entretenus dans l’agressivité nécessaire à leur bon usage. C’est en quelque sorte du dressage : le mouton est bien rangé et le chien de berger en pleine forme. On croit volontiers que l’insécurité est toujours et nécessairement en elle-même une calamité. Mais c’est là une vue par trop étroite du problème. En réalité, elle joue un rôle important dans le maintien de la stabilité du système. Elle concourt utilement par exemple à démoraliser les populations, et par là même aussi à les convaincre de la vanité qu’il y aurait à vouloir s’opposer au «sens de l’histoire» (tel que le définissent les autorités). On pourrait dire aussi qu’elle a une fonction ré-éducative. Elle achève de réduire les individus à l’impuissance et de les mettre dans l’incapacité de rien entreprendre contre la nomenklatura en place. Bref, c’est un instrument efficace de contrôle social. C'est pour cela que le gouvernement va laisser la criminalité se développer par le laxisme généralisé et l'invasion migratoire, tout en faisant le coup de force à la matraque dans les troquets où un supporter de football a oublié son masque.

Supprimer
Signaler

sans cookies ?